La démence et le diabète du cerveau de type 3

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans l’article du jour, nous allons nous concentrer sur le sujet de la démence et du lien qui existe avec le diabète du cerveau de type 3. Alors sans plus attendre, allons-y dès maintenant. 

La démence et le diabète du cerveau de type 3

Existe-t-il un lien entre la démence et le diabète de type 3 ?

Moins connu que les deux autres types de diabète, le diabète de type 3 a pourtant été mis en avant par les chercheurs. Le diabète de type 1 engendre la destruction des cellules qui produisent de l’insuline.

Le diabète de type 2 quant à lui est identifié par le fait que l’insuline produite n’accomplit pas correctement son travail. 

Qu’en est-il du diabète de type 3 ?

Le diabète de type 3 s’attaque aux cellules du cerveau. C’est donc pour cette raison qu’on parle du lien qu’il existe entre ce diabète et la démence.

Car lorsqu’un diabète de type 3 se déclenche, on va alors constater l’apparition de dégénérescences plus ou moins marquées sur l’individu touché par la maladie.

Selon la définition du dictionnaire, la démence c’est l’ensemble des troubles mentaux graves. Le diabète est manifeste lorsque le glucose ne parvient pas à pénétrer au cœur des cellules pour les nourrir.

Le sucre va alors se concentrer dans le sang et affamer le reste des cellules qui utilisent normalement le glucose comme leur source principale d’énergie.

Sur le long terme, ce diabète de type 3 peut alors engendrer la maladie d’Alzheimer. Le diabète serait un facteur de risque pour d’autres maladies comme la maladie de Parkinson.

Le lien n’est pas systématique, disons simplement que le diabète de type 3 est un terreau extrêmement propice au développement de ces maladies mentales.

Comment empêcher l’apparition ce type de diabète ? 

Si des maladies dégénératives se mettent à apparaître de manière aussi soutenue ces dernières années, ce n’est pas un hasard.

La première chose à pointer du doigt, c’est notre mode de vie occidental. Les choix liés à notre alimentation sont à mettre en cause. Nous cédons plus facilement à la facilité.

Les aliments que nous consommons sont surtout choisis parce qu’ils nous font nous sentir bien. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard.

La plupart du temps, ils contiennent des doses importantes de sucre raffiné. Quand on sait que le sucre est plus addictif que la cocaïne, il y a de quoi se poser des questions.

Étant donné que les cellules utilisent le glucose comme source d’énergie, on pourrait supposer qu’une consommation importante de glucose devrait nous aider à être en pleine forme. 

Ce n’est malheureusement pas comme cela que ça marche. C’est un comportement qui va, au contraire, épuiser l’organisme et engendre une prise de poids par la même occasion.

Au-delà de l’alimentation, il est aussi à noter qu’une pratique régulière de sport va permettre de ralentir l’apparition du diabète. C’est le meilleur moyen pour prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer ou de la maladie de Parkinson.

Si vous avez tendance à consommer beaucoup de sucre industriel, n’hésitez pas à lever le pied et à chercher d’autres alternatives naturelles. 


Lisez aussi:

Hypoglycémie sévère : comment se re-sucrer ?

Le diabète : une maladie métabolique et un dérèglement hormonal