Comment respirer pour diminuer le stress du diabète ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans ce nouvel article, je me propose de répondre à la question suivante : « Comment respirer pour diminuer le stress du diabète ? » Si c’est une question qui vous préoccupe, je vous invite à lire la suite. Allons-y !

Comment respirer pour diminuer le stress du diabète ?

Pourquoi le stress est-il mauvais quand on a du diabète ?

Le stress ne fait pas directement partie des facteurs de risque du diabète de type 2. En revanche, des études ont démontrées qu’il pouvait contribuer au développement de la maladie à long terme. Le stress est-il mauvais ? Assurément.

Lorsque vous stressez, votre organisme libère du cortisol. Cette hormone est normalement aidante pour le corps humain. Le rôle du cortisol, appelée souvent hormone du stress, est d’aider le corps à faire face au stress.

Le cortisol aide à nourrir les muscles, le cœur et le cerveau lorsqu’une situation périlleuse se présente. C’est donc une hormone aidante qui n’est pas à pointer du doigt. Le souci vient du moment où la présence du cortisol s’éternise dans l’organisme.

L’organisme croit faire face à un danger en continu et sollicite la production de cortisol. Sur le long terme, cette réponse au stress contribuerait à accroître la résistance à l’insuline et favoriserait le développement du diabète de type 2.

Diabète : comment utiliser la respiration pour réduire les pressions ?

Votre diabète n’est pas une fatalité. C’est une maladie handicapante mais il est tout à fait possible d’améliorer votre état de santé.

La première chose à comprendre, c’est que votre stress n’est pas aidant. Si vous avez un diabète de type 2, il est tout à fait normal que cela vous occupe l’esprit. Attention, je ne dis pas le contraire.

Quand la santé de notre corps physique est touchée, il est tout à fait normal que cela nous tracasse. De nombreuses pensées se mettent alors à nous traverser.

Généralement, ce sont des pensées teintées de peur et d’angoisse. Nous avons peur que cela s’aggrave. Nous avons peur que la maladie ne gagne du terrain.

Il faut apprendre à reconnaître la maladie comme un enseignant. C’est peut-être une approche qui n’est pas très conventionnelle mais pourtant, elle pourrait vous aider à faire des progrès considérables dans votre chemin vers la guérison.

Attention, je ne dis pas qu’il ne faut pas se faire suivre par un médecin généraliste. Je ne vous invite pas à vous couper de tout ce qu’il y a de meilleur dans l’approche occidentale de la guérison.

Je dis juste que lorsqu’on voit une maladie comme le diabète comme un enseignant, il est de bon ton de se demander ce qu’elle vient vous apprendre.

Vivez-vous à 100 à l’heure ? Prenez-vous le temps d’apprécier ce que vous avez dans votre vie actuellement ? Comment traitez-vous votre corps ? Avez-vous des habitudes de vie saine qui favorisent la santé ?

La respiration consciente peut vous aider à vous détendre. Elle peut vous aider à créer un climat beaucoup plus propice à la guérison. Apprenez à respirer par le ventre, c’est la meilleure manière de détendre votre corps.

Toutes les tensions accumulées depuis l’annonce de la maladie peuvent être observées. Ce stress peut être résorbé. Je vous recommande simplement de faire cet exercice :

Aussi régulièrement que possible, ramenez votre attention à l’instant présent. Observez votre souffle et le mouvement de l’air dans vos poumons. Vous devriez calmer instantanément votre mental.

Pour le reste, la guérison de votre diabète dépendra de vos actions concrètes (alimentation, reprise du sport). Votre santé est entre vos mains !


Lisez aussi:

Comment perdre du poids quand on a le diabète ?

Diabète : Comment le faire baisser naturellement ?