Lecteur de glycémie : comment ça marche ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



« Comment ça marche un lecteur de glycémie au juste ? » Vous vous posez la question ? Ça tombe très bien, c’est à ça que je vais répondre aujourd’hui. C’est parti !

Lecteur de glycémie : comment ça marche ?

Qu’est-ce qu’un lecteur de glycémie ?

Parfois appelé « Dextro » ou glucomètre, le lecteur de glycémie est un appareil destiné à mesurer le taux de glucose sanguin. Le nom « Dextro » fait référence aux premières bandelettes à réaction enzymatique apparues en 1966.

La marque de ces bandelettes, c’était « Dextrostix » alors il est courant que le lecteur de glycémie soit nommé ainsi dans de nombreux foyers. 

La technologie d’un lecteur de glycémie est simple. Ces lecteurs sont en réalité des glucomètres à électrodes. Pour fonctionner de manière efficace, ils utilisent une méthode électrochimique que l’on nomme ampérométrique.

D’abord la goutte de sang va être aspirée par une bandelette de test. Le glucose sanguin va entrer en réaction avec une électrode enzymatique (on peut aussi le nommer capteur biologique).

Ce capteur contient du glucose (le glucose oxydase) ainsi qu’un réactif. Par la suite, de nombreuses réactions chimiques vont produire un courant électrique. La force de ce courant va être proportionnelle au taux de glucose contenu dans le sang.

Le lecteur de glycémie va alors être capable d’indiquer la glycémie (taux de sucre dans le sang). Cette réaction est immédiate.

Il ne faut pas plus de quelques secondes avant d’obtenir un résultat. C’est d’ailleurs ce qui rend le lecteur de glycémie si pratique.

Les personnes qui l’utilisent le plus souvent sont diabétiques. Leur état de santé les oblige à assurer un contrôle très régulier de leur taux de glycémie.

Comment éviter les erreurs d’utilisation de son glucomètre ? 

Une mauvaise utilisation de l’appareil peut fournir des résultats imprécis. Quand on souffre de diabète et que l’on veut savoir avec précision quel est notre taux de glucose dans le sang, on ne peut malheureusement pas se mettre ce type d’imprécisions.

Avant de vous servir de votre lecteur de glycémie, pensez à vous laver correctement les mains ainsi que la zone où vous comptez procéder au test.

Utilisez de l’eau claire ainsi que du savon. Cela peut paraître anecdotique mais pourtant, s’il y a de la poussière sur votre peau : les résultats seront faussés.

Veillez à ce que les bandelettes utilisées soient toujours au goût du jour. Des bandelettes périmées ne seront pas en mesure de vous communiquer des chiffres précis.

Pour finir, gardez à l’esprit qu’il est très important de lire attentivement la notice de votre appareil avant de vous en servir.

Chaque appareil est différent et si vous étiez habitué à un modèle, vous pourriez vous retrouver avec de mauvais résultats par méconnaissance des spécificités de celui que vous utilisez dorénavant.

Si c’est possible pour vous, pensez à vous procurer deux modèles. Un modèle de lecteur de glycémie qui restera chez vous et un autre que vous pourrez emporter avec vous dans vos affaires par exemple.

Veillez toutefois à ne pas exposer ce lecteur « nomade » à des températures trop extrêmes.  


Lisez aussi:

Le diabète : une maladie métabolique et un dérèglement hormonal

Pourquoi injecter de l’insuline en cas de diabète ?