Prise de poids : comment l’insuline fait grossir ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans ce nouvel article, nous allons parler de prise de poids et surtout du rôle de l’insuline. Comment l’insuline fait grossir ? C’est à cette grande question que je me propose de répondre dans l’article du jour. C’est parti !

Prise de poids : comment l’insuline fait grossir ?

Comment fonctionne l’insuline ? 

Pour commencer, posons quelques bases. Si vous ne la connaissez pas, l’insuline est une hormone secrétée naturellement par le pancréas.

L’insuline intervient principalement dans le cycle du glucose (sucre). Son rôle dans l’organisme est de maintenir le niveau de sucre présent dans le sang (glycémie) à un niveau stable.

Lorsque la glycémie augmente rapidement après avoir consommé des aliments riches en sucre, l’insuline est chargée d’acheminer ce sucre excédentaire vers les cellules des muscles, du foie mais aussi vers les tissus adipeux.

C’est ce dernier processus qui engendre le stockage des graisses par l’organisme.

L’insuline provoque-t-elle la prise de poids ?

Faisons simple ! Quand vous consommez du sucre, vous élevez votre glycémie. Le pancréas se met alors à secréter de l’insuline. Cela entraîne une transformation des sucres en acides gras. Et c’est ce qui donne ce stockage des graisses sous notre peau.

On se retrouve alors à prendre du poids, plus ou moins rapidement.

Le véritable ennemi de votre corps, ce ne sont pas les graisses comme les gens se l’imaginent. C’est le sucre, sous toutes ses formes.

C’est l’excès de sucre qui provoque aussitôt une hausse de la glycémie et qui va entraîner, à coup sûr, de la prise de masse grasse.

Comment limiter l’augmentation de notre masse corporelle ?

Votre arme fatale pour ne pas prendre de poids ? C’est d’adopter une alimentation qui soit pauvres en glucides. Sans forcément adopter le régime cétogène, sachez qu’il est important de limiter au maximum vos apports en sucre.

Présent dans le pain blanc, la farine, la pizza ou la bière : ce sucre est responsable d’une hausse massive de votre glycémie.

Cela déclenche systématiquement une sécrétion d’insuline et ça se termine généralement par des kilos qui s’accumulent sur la balance.

Vous pouvez d’ores et déjà commencer par remplacer les aliments qui se trouvent dans votre frigo ou votre placard par des aliments ayant un indice glycémique bas.

Les aliments à faible indice glycémique sont des aliments bruts ou naturels.

Vous pourrez donc foncer sur les pommes, les tomates, les fruits rouges, le chocolat noir (à forte valeur en cacao), les carottes crues, les courgettes et les fruits oléagineux car ils sont vivement recommandés (indice glycémique bas) 

Pour accompagner vos efforts, vous pourriez tout à fait démarrer une pratique sportive régulière. Cela permettra de brûler des calories tout en maintenant votre glycémie à un niveau stable.

Il peut aussi être une très bonne idée de pratiquer le jeûne intermittent. C’est une pratique qui permet de réguler sa glycémie et d’éviter ainsi la prise de poids.

Gardez à l’esprit que votre santé est très importante et que vous avez du contrôle sur les événements.

Il vous est possible de vous remettre en santé et de retrouver un poids de forme à condition de mettre en place petit à petit les changements nécessaires. 


Lisez aussi:

Pourquoi injecter de l’insuline en cas de diabète ?

Quel est le taux de glycémie normal ?