Témoignage diabète de type 2 (manger librement)

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans l’article du jour, je reçois Nathalie qui va nous livrer son témoignage. Elle souffrait d’un diabète de type 2. Sans plus tarder, laissons-lui la parole.

Témoignage de guérison du diabète de type 2

Bonjour Nathalie, est-ce que tu peux te présenter s’il te plaît ? 

Alors je m’appelle Nathalie, j’ai 47 ans et je suis assistante médicale dans le cabinet d’un dentiste dans le Lot-et-Garonne. Je suis diabétique depuis plusieurs années.

Quand j’ai appris que j’avais le diabète, cela m’a beaucoup contrarié. Je venais d’être grand-mère et la maladie a vraiment produit un choc.  

Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur ce diabète ? 

Bien sûr, c’est un diabète de type 2. Aujourd’hui, on considère qu’une personne est diabétique lorsque sa glycémie est supérieure à 126 milligrammes/décilitre de sang. C’était mon cas.

J’ai commencé à me poser quelques questions sur mon état de santé parce que je me sentais extrêmement fatiguée. J’avais régulièrement des sorties de petits picotements dans les mains et dans les pieds.

À côté de ça, j’avais soif et faim constamment. C’est d’ailleurs à ce moment-là que je me suis dit qu’il y avait quelque chose de bizarre. Je suis allé voir mon médecin traitant et, à cause des symptômes, ça l’a mis sur la voie du diabète.

On a fait des mesures et ça a été confirmé. D’un côté, j’étais rassurée de savoir d’où ça venait. Mais de l’autre, ça m’a quand même un peu ébranlée. 

Qu’est-ce que tu as décidé de faire ? 

J’ai réalisé que ça faisait plusieurs années que je me laissais un peu aller. J’avais pris beaucoup de poids, je mangeais mal. Là où je travaille, il y a beaucoup de restaurants à proximité.

Je me faisais très plaisir, je mangeais des desserts et des glaces. J’ai un petit faible pour les crêpes alors j’en mangeais plusieurs fois par semaine (rires) 

Quand j’ai appris que j’avais du diabète, j’ai commencé à lire beaucoup sur le sujet pour comprendre ce que je pouvais faire. J’ai compris que c’était la conséquence de mes choix des dernières années.

Alors j’ai commencé à améliorer mon alimentation. J’ai arrêté de manger au restaurant le midi et je me suis mis à préparer moi-même mes repas.

J’ai levé le pied sur les desserts et les crêpes. Ça n’a pas été évident mais le fait de comprendre que ces aliments me faisaient du mal, ça m’a quand même rendu les choses plus simples. 

J’ai aussi décidé de rejoindre une salle de sport. Il y a des cours collectifs, j’avais une amie qui y allait. Je m’y suis mise petit à petit.

Aujourd’hui, as-tu guéri de ton hyperglycémie ?

Concrètement, je n’ai plus de diabète. La maladie a disparu. Ma glycémie est stable depuis assez longtemps pour que je puisse le dire. C’est un grand soulagement mais je sais que je le dois surtout à mon changement d’alimentation et de mes habitudes.

J’invite le plus grand nombre de personnes à prendre conscience dès aujourd’hui de l’impact que nos choix peuvent avoir sur nos vies. J’ai vraiment à cœur de sensibiliser le plus de monde possible sur le fait qu’il est possible de retrouver la santé.

Merci beaucoup Nathalie pour ce témoignage.   


Lisez aussi:

Qu’est-ce qui peut provoquer le diabète ?